La technique, le matériel… Et vous là-dedans ?

La technique, le matériel… Et vous là-dedans ?

“Quel matériel utilisez-vous”, ” ah mais vous êtes bien équipée” … Ce sont des questions qui reviennent souvent lors de mes expos ou discussions diverses. Moi, j‘ai envie de dire que la technique, le matos c’est bien, mais ça ne fait pas tout.
Votre position par rapport aux sujets, l’heure que vous choisissez pour l’ambiance, la lumière, la composition, le choix du cadrage, ne dépendent que du photographe.

Le matériel en photo,

Indispensable oui, mais jusqu’où…

Sans matériel de bonne qualité et de bon niveau, on ne peut pas aller bien loin, c’est clair. Il doit être adapté au type de photo qu’on a envie de réaliser, mais le matériel est là surtout pour nous faciliter la vie, pour nous assister.

Plus il est performant, plus on a de possibilités pour réaliser la photo qu’on voulait faire.  Un autofocus précis, une mise au point rapide, une bonne résolution, une bonne gestion de la plage dynamique, un bon piqué, etc sont des fonctions évidemment très appréciées.

Par contre, le matériel n’est rien sans le photographe. Un matériel coûteux vous donnera un meilleur fichier image, mais ne fera pas de vous un meilleur photographe.
il ne sait pas réfléchir, pour choisir  la bonne lumière, le bon cadrage, ou encore l’heure à laquelle il faut se lever pour aller faire des photos, il ne ressent pas d’émotion.
Alors, avant d’acheter du matériel toujours plus gros, plus cher, plus lourd ou le boitier qui vient de sortir, remettez-vous en question en permanence !
Remplacez le ” ah si javais un meilleur matériel” par le ” c’est ma faute”, “la prochaine fois j’observerai mieux”, “je me lèverai plus tôt”, ” je travaillerai mon cadrage et mes compositions….  Bref, travailler, encore et encore…

La technique

Il faut savoir se servir de son matériel, connaitre la technique pour mieux s’en libérer, acquérir des automatismes qu’on va mettre au service de nos émotions ensuite.
Elles sont nombreuses, et l’apprentissage des fondamentaux est un passage indispensable en photo. Lorsqu’on se cherche, on aime essayer toutes celles qui nous attirent ou suscitent notre curiosité.
Puis peu à peu, on finit par se recentrer afin de mieux cerner son univers, son intention, et éviter de trop se disperser pour travailler à fond un sujet qui nous attire ou nous passionne..

La technique n’est pas une fin en soi. C’est un outil qui permet au photographe qui la maîtrise de s’exprimer, et de transformer sa vision en photographie. Un peu comme la grammaire pour un écrivain, elle lui permet d’exprimer des nuances subtiles.

Maitrisez votre matériel, boitier, objectifs, réglages, règles de composition. et ne faire plus qu’un avec lui. Prenez du plaisir, et surtout, n’arrêtez jamais d’apprendre !
En photo, on n’est jamais au bout. Il y a tant à découvrir. C’est ça qui est passionnant et permet de garder la motivation.

Trouvez votre style

Il n’est pas mauvais ni malsain de s’inspirer du travail des photographes que vous aimez, afin de comprendre comment certaines photos ont été construites, Puis progressivement, essayez de vous en détacher pour créer vos propres images, avec vos idées à vous.
Evitez de vous disperser en faisant trop de choses différentes. Spécialisez-vous ! Mieux vaut se consacrer pleinement dans un seul sujet et le faire bien, plutot que dans toutes sortes de sujets et le faire de manière très moyenne.
Les photographes les plus connus et reconnus sont ceux qui se spécialisent : Ansel Adams et ses paysages très contrastés, Vincent Munier et ses photos animalières très épurées et enneigées, Xavier Delorme, le chasseur d’orages, la liste est longue.
Cela n’empêche pas d’évoluer, mais se donner à fond dans chaque type d’image. J’ai commencé par la photo d’oiseaux, sujet qui m’a tenu en haleine durant 10 ans, puis 5 ans de proxi-macro, et aujourd’hui les paysages forestiers, que j’ai commencés en 2017. Je ne m’interdis pas l’une ou l’autre macro ou quelques oiseaux. D’ailleurs, chaque discipline nourrit l’autre. La macro m’a appris à soigner mes arrière-plans, Le paysage m’apprend à mettre de la profondeur dans mes images et ainsi de suite.

Dans tous les cas, si vous voulez que vos clichés marquent les gens et deviennent uniques. Il va falloir commencer à photographier avec vos tripes, et puiser dans vos émotions.  Exprimer votre créativité, lâchez-vous !
La photo doit être quelque chose qui sort de vous. C’est ce que vous avez dans le coeur qui fait l’intensité de vos clichés.

Transmettez des émotions, créez votre univers ! 

S’inspirer, mais pas copier.

N’hésitez pas à regarder et admirer le travail de vos pairs. Vous apprendrez beaucoup, trouverez des idées, des envies, un style particulier qui vous parle. Les réseaux sociaux et autres sites de photographie peuvent être une grande source d’inspiration si bien utilisés. Bref, on s’inspire tous des uns et des autres, c’est humain. C’est un excellent moteur de (re) motivation aussi. Mais n’allez pas jusqu’à tenter de copier ce que quelqu’un d’ autre a créé. Détachez-vous de cela.

N’essayez pas d’être quelqu’un que vous n’êtes pas, ou d’essayer de vous adapter à un style de photographie qui n’est pas le vôtre, car vous risquez d’être frustré et déçu.
 Au lieu d’essayer de copier ce que quelqu’un d’autre a fait, demandez-vous ce qui vous a fait aimer ses images. Est-ce l’ambiance, les couleurs, l’éclairage, une manière de cadrer ? Utilisez ces détails de leur travail et essayez de les intégrer dans votre propre photographie.
Si vous visitez un lieu touristique où une vue a été prise des milliers de fois, essayer des angles différents, une vue plus éloignée, ou d’autres lumières.
En animalier pour des espèces emblématiques très prisées, variez les histoires et les scènes, emmenez-les dans votre univers.
J’admets que c’est difficile car il y a des choses communes qui plaisent à de nombreux photographes et il devient difficile d’innover. Mais si on parvient à se détacher des autres, en se recentrant sur sa propre personnalité et sa sensibilité, c’est tout à fait possible.
Restez vous-même et faites des photos qui vous ressemblent !