Hallerbos, la forêt bleue

Hallerbos, la forêt bleue

Bois de Hal, (Hallerbos) près de Bruxelles, le printemps arrive enfin dans la forêt des contes de fées.

En Belgique, Le bois de Hal (Hallerbos en néerlandais) est une forêt couvrant une superficie de 552 ha. Elle se situe dans la municipalité de Halle, dans le Brabant Flamand.

Comme chaque année, la floraison des jacinthes est un évènement très attendu par les photographes, les amoureux de la nature, ou simples promeneurs.

La saison démarre en mars. A cette époque, les hêtres n’ont pas encore leurs feuilles. Le soleil peut alors s’infiltrer, permettant aux fleurs sauvages de s’épanouir. Le spectacle commence avec le joli tapis blanc offert par les petites anémones sylvestres, histoire de nous faire patienter avant le tapis bleu. Elles vont d’ailleurs se croiser, les anémones s’effacent doucement à l’arrivée des jacinthes, vers la mi avril, donnant un doux mélange de blanc, et de bleu-mauve.
La floraison des jacinthes s’avance, et le feuillage naissant des hêtres ajoute sa note de vert tendre, et la magie opère. L’ambiance est mystique, féérique !
Pour sûr, les fées sont à la fête…
Feuilles et fleurs poussent en symbiose. Lorsque les feuilles sont bien sorties, la floraison des jacinthes est à son apogée ! Les couleurs sont époustouflantes. Un doux parfum nous enveloppe dès les premiers pas dans la forêt.

Hallerbos, fin avril, la floraison à son maximum

Les jacinthes sont les vedettes du bois, mais la faune n’est pas en reste. Ecoutez, les chants d’oiseaux fusent de partout ! Sittelle, troglodyte, rouge-gorge, fauvette à tête noire, pic épeiche ou pic noir, impossible de les rater . L’écureuil roux s’active également, sautant d’une branche à l’autre, et avec beaucoup de chance, vous verrez peut-être un chevreuil au loin.

Voir ma galerie ici

Notre forêt bleue, ainsi qu’on la surnomme, fait rêver, elle est très photogénique, et met en valeur les photos de nature, de famille ou de mariage, et attire de plus en plus de monde. Son intérêt grandissant a malheureusement des inconvénients car malgré un règlement très strict, bon nombre de personnes irrespectueuses piétinent les fleurs pour se faire photographier parmi elles.

Or, il est important de savoir que des fleurs écrasées ne repoussent plus jamais !
Les bulbes sont fragiles et meurent sous l’effet du piétinement. Des trous se forment, vides de fleurs.
Les bords des sentiers ainsi piétinés, le sol tassé, s’élargissent petit à petit, altérant irrémédiablement la beauté des lieux.
Pire, de nouveaux sentiers se créent faisant disparaitre du même coup, la belle uniformité du tapis bleu, tant aimé de tous.
J’ai pu observer cela moi-même, puisque cela fait plus de 15 ans que je visite le bois chaque année. Les sentiers qui existaient déjà à l’époque ne sont toujours pas refleuris à ce jour, malgré qu’ils aient été interdit d’accès par de gros tas de bois et des panneaux d’interdiction.

Des sentiers comme celui ci :

Un joli sentier, mais qui n’a pas lieu d’être car il est dû au piétinement des promeneurs. Même si il est interdit d’accès depuis plus de 15 ans, les fleurs n’ont pas repoussé depuis. Restons bien sur les sentiers balisés !

Ce sont des fleurs sauvages et naturelles, pas des plants d’horticulture, ne l’oublions pas. C’est la raison pour laquelle, les gardes sont omniprésents afin de verbaliser les personnes irrespectueuses.

Ces forêts bleues sont de plus en plus rares, celle-ci est la plus belle d’Europe. Des visiteurs de tous les continents viennent l’admirer.
Il serait dommage qu’elle soit victime de son succès, et les personnes responsables de sa gestion font un travail extraordinaire de protection.

Alors préservons ce lieu lors de nos balades, afin qu’il conserve sa magie, en restant bien sur les sentiers.

Plus d’infos sur le site officiel du bois de Hal



error: Content is protected !!